Info High-tech

Nouvelles technologies

le 27/09/2017 à 12h00
UN TAXI-DRONE AUTONOME A VOLÉ AVEC SUCCÈS DANS LE CIEL DE DUBAÏ

Le Volocopter, un taxi-drone autonome, a effectué avec succès un vol expérimental à Dubaï. Une prestation que la ville des Emirats arabes unis espère rendre accessible à ses fortunés habitants.
La ville de Dubaï ambitionne de devenir la première au monde à proposer un service de taxi volant. Avec l’essai du Volocopter réalisé lundi 25 septembre, cette ambition semble se confirmer. Le drone, équipé de 18 hélices, peut accueillir un passager et ne dispose pas de pilote. Le trajet est donc effectué de façon autonome par l’appareil volant de la firme allemande Volocopter, soutenue par Daimler.

C’est le prince héritier de Dubaï, Hamdane ben Mohammed Al Maktoum, qui était à l’intérieur de l’appareil, pour un vol de 200 mètres au-dessus du sable, qui a duré 5 minutes. Un premier test pour le drone, qui pourrait, à terme, proposer des vols allant jusqu’à 30 minutes, en se fiant à des données GPS.

Paertager à un ami sur facebook
le 27/09/2017 à 12h00
VOICI SAMANTHA, UN ROBOT SEXUEL ÉQUIPÉ D’UN «MODE FAMILIAL»

Les robots sexuels, ou sexbot, se développent actuellement à un point tel que leurs créateurs commencent à les équiper d’intelligences artificielles. C’est le cas du robot Samantha, qui est même capable de discuter… avec des enfants !
On nous avait promis des voitures volantes et la guérison du cancer. A la place, on a des robots sexuels qui prennent la forme d’êtres humains et qui sont désormais capables, pour certains, d’avoir des conversations en dehors de leur principale fonctionnalité – on ne vous fera pas de dessin.
Bref, il y a quelques jours, en Grande-Bretagne, Samantha est apparu dans une émission équivalente à notre Télématin. Elle n’était pas seule : son créateur, Arran Lee Squire, l’un des fondateurs de l’entreprise Synthea Amatus, l’accompagnait.

Samantha est un robot sexuel de dernière génération, doté d’une intelligence artificielle. « Cela peut aider les gens à améliorer leurs relations sociales » estime Arran Lee Squire. La vidéo de l’interview présente des présentateurs plutôt gênée face aux paroles explicites du robot, qui ne réagit positivement que s'il est bien traité. La base !
Mais Samantha peut également avoir des conversations plus banales… son créateur explique qu’il lui a intégré un « mode familial » permettant au robot de discuter avec ses enfants, âgés de 3 et 5 ans. Samantha peut plaisanter, discuter de sujets divers comme des animaux, de science ou de questions philosophiques.

More
le 27/09/2017 à 12h00
IL SE FABRIQUE UNE CHAISE DE JARDIN AVEC DISTRIBUTEUR DE BIÈRE INTÉGRÉ

Un artisan américain a eu l’ingénieuse idée de construire une chaise de jardin en bois intégrant un distributeur automatique de canettes de bières, qui restent fraîches en toute circonstance. Un bricolage génial !
L’été a beau être terminé, on a le droit de rêver à des séances de farniente au soleil, dans le jardin. Matt Thompson est un petit génie du bricolage qui est allé encore plus loin que la simple bronzette : il a conçu une chaise longue en bois capable de lui fournir des canettes de bière fraîche lorsqu’il actionne un levier.

Le système est simple, mais efficace : dans un petit container, Matt entasse une demi-douzaine de canettes, prêtes à descendre le long d’une gouttière. Il ajoute ensuite des glaçons qui permettent de conserver la boisson au frais pendant au moins huit heures. L’ensemble est conçu en cèdre. « C’est un bon isolant » explique Matt Thompson. Ce dernier s’est montré surpris de la popularité de sa chaise, depuis qu’il a posté sa vidéo fin août sur Internet. « J’avais ce projet en tête, et les compétences pour le concevoir. J’ai été ravi de voir que les gens trouvaient ça aussi cool que moi » a-t-il expliqué au site Michigan Live.
Matt estime que sa Michagan Beer Chair – le dossier de la chaise a la forme de l’Etat américain – lui a coûté entre 400 et 500 dollars à fabriquer. Si l’artisan reçoit des sollicitations de toute part, il n’envisage pas de produire massivement sa chaise, d’autant que beaucoup de demandes viennent de Scandinavie. « Je crois que tout le Danemark a vu la vidéo » s’amuse-t-il.
Si vous avez-vous aussi la fibre de la menuiserie, vous pouvez toujours tenter de reproduire cette chaise chez vous pendant la froide saison : elle pourrait être prête pour l’été prochain !

More
"Making the simple complicated is commonplace; making the complicated simple, awesomely simple, that's creativity"
- Charles Mingus
< /body>